CUENCA

 

Destination académique et culturelle

Cuenca est par définition la ville des émotions fortes.

Le 7 décembre 1996, Cuenca a été déclarée Ville patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, grâce à pour sa préservation de l’environnement urbain original, pour les forteresses médiévales, pour sa magnifique architecture civile et religieuse appartenant aux XIIème et XVIIIème siècles, mais également parce que cette ville a su s’adapter à  l’environnement naturel somptueux dans lequel elle est enracinée.

Cuenca, est sans doute l’une des plus belles villes d’Espagne. Elle vous donne rendez-vous avec l’histoire, l’art, la culture, un paysage et la nature. L’amabilité de sa population, de coutumes accueillantes fera de votre séjour dans la ville une expérience unique. La richesse de son folklore, son patrimoine grandiose, l’héritage culturel et l’importante offre muséale existant à Cuenca (le musée de l’art abstrait espagnol – la Fondation Antonio Pérez et Fondation Saura; en tenant  compte de la Faculté des Beaux-arts qui donne la chance aux jeunes talents d’avoir l“opportunité de faire carrière dans le milieu artistique font de la ville, le lieu idéal pour étudier l’espagnol.

La ville est Située au centre de l’Espagne, à 167 km de Madrid et 196 km de Valence, avec une population qui s’élève autour de 55.000 habitants, la ville de Cuenca est la capitale d’une province vaste dans laquelle se composent La Mancha, la Sierra et La “Alcarria” qui occupent un ample territoire où se développe fondamentalement une économie agricole. Avec une taille moyenne, et dans une croissance constante, elle offre une diversité de paysages et de réalités urbaines où l’historique se concilie avec le progrès, la nature avec l’urbain. Consolidée comme une ville, elle assemble divers aspects qui vont de l’attrait culturel jusqu’au lieux touristique, avec une marque personnelle et indiscutable constituant un axe fondamental, relative à sa notoriété de ville universitaire : une offre culturelle, la dimension humaine, offre un service complet à ces visiteurs, ouverture à l’extérieur, dynamisme, …

L’autre grande attraction de la ville de Cuenca : sa modernité grâce au  fait que la ville est incorporée dans le réseau de communication les plus modernes de l’État.

La ville de Cuenca est un important axe de communication grâce au train à grande vitesse (AVE) qui relie Madrid à 167 km et Valence à 196 km. La ville de Cuenca se situe ainsi à 50 minutes de Madrid, 55 minutes de Valence, 2h de Cordoue, et 4h de Barcelone.

Carte avec les points utiles

Sur cette carte nous  vous montrons les divers lieux à ne pas manquer en tant qu’étudiant pendant votre séjour à Cuenca.

Voir Mapa de Cuenca/Carte de Cuenca

Quels sont les différents choix de parcours pour arriver de l’aéroport de Madrid-Barajas à Adolpho Suárez à Cuenca

AVE (train à grande vitesse):

L’autre grande attrait  de la ville de Cuenca est le qu’elle soit incorporé au réseau de communication les plus modernes de l’État.

La ville de Cuenca est un important axe de communication grâce au train à grande vitesse (AVE) qui relie Madrid à 167 km avec Valence à 196 km. La ville se situe ainsi à 50 minutes de Madrid, 55 minutes de Valence, 2h de Cordoue, et 4h de Barcelone.

On peut accéder aux stations de train “puerta de Atocha” au départ l’aéroport par différentes manières (taxi, métro station Atocha Renfe, ligne 1, Urbain). Pour consulter les heures et acheter les billets en ligne, vous pouvez avoir recours à la page web www.renfe.com. Le prix du billet du train à grande vitesse Madrid- Cuenca peut être acheté à partir de 18,50 euros. Vous obtiendrez un rabais avec la carte jeune Euro<26.

Information: (0034) 902 24 02 02.

Plan du métro: peut être consulté sur ce site esta web.

Autobus urbain à Madrid: les trajets et les heures peuvent être consultés sur le web de l’entreprise municipale de transport de Madrid.

Transport urbain à partir/ jusqu’aux stations de Fernando Zóbel (CUENCA)

Le service public de Cuenca dispose de ligne spéciale, Ligne 12, départ de la station d’autobus de Cuenca et direction la station de train a grande vitesse Fernando Zóbel. la fréquence de ce service est de chaque 30 minutes et comme premier départ à 7.00 du matin de l’arrêt de station de bus de Cuenca.

Pour l’autobus: 

À Madrid on peut accéder de l’aéroport à la station du sud ou à la station de bus de Méndez Álvaro par le métro (station Méndez Álvaro, ligne 6), taxi ou autobus urbain. La compagnie d’autobus qui unit Madrid à Cuenca et Avanzabus.

Il y a de nombreux autobus journaliers à partir de 6: 45 à 22: 00 heures, les horaires peuvent être effectivement consultés sur le site web t Avanzabus. Le prix du billet du trajet et d’environ 15 euros.

Station d’autobus de Cuenca: (0034) 969 227 087

En taxi: 

On peut prendre le taxi depuis l’aéroport de Barajas, ou le solliciter à n’importe quel point de Madrid (Radiotaxi Madrid: 902 478 200). Il faut prendre en compte que le tarif du taxi serait d’environ de 200-250 euros.

En voiture:

Le trajet Cuenca-Madrid se fait en une heure et demie, et celui de Cuenca-Valence en une heure et quarante-cinq minutes par l’autoroute A3. Route Madrid Barajas-Cuenca

Plans de Cuenca téléchargeable en PDF.

Les plans de Cuenca, du centre historique et des chemins pour connaître et profiter de l’environnement et de la ville de Cuenca. Télécharger ici.

Se déplacer dans Cuenca:

pour contacter un taxi à Cuenca, le numéro de téléphone de Radio-taxi est le +969 23 33 43.

Les monuments les plus importants de Cuenca

  • La cathédrale est le premier édifice à avoir été construit après la reconquête et expose, de ce fait par conséquent, toute la splendeur du pouvoir ecclésiastique. Établi à la fin du siècle XII il y a eu plusieurs phases au cours de dans son édification, rénovation, élargissement et variations qui parsèment son style, clairement gothique normand, avec quelques réminiscences romaines et apports a posteriori comme le plateresque, cistercien et baroque. Sa façade néogothique est du XX siècle, 1902, qui prétend profiter et imiter l’original à partir des ruines de l’éclatement de la tour “Giraldo”. La cathédrale rivalise avec la mairie sans excentricité, dans la sérénité et la beauté de cette place qui s’offre aux visiteurs et les séduise. plaza Mayor, s/n

Reportage émis par  rtve  de la cathédrale de Cuenca.

  • Les maisons Suspendues. Élevées à la corniche de la roche sur la faucille du Huécar, les Maisons Suspendues sont symboles indiscutables de Cuenca. Réalisées dans une maçonnerie, avec des pierres de taille dans les coins et établie de métallique, elles sont au-dessus de la rivière et accrochées à un escarpement surplombant le vide. Dans l’ensemble seuls trois de ces maisons peuvent être visitées : la « Maison de la Sirène » qui loge une auberge où l’on peut déguster les plats traditionnels et les « Maisons du Roi » qui permettent la délectation de l’art abstrait en même temps que la construction intérieure de ces maisons avec sa charpente en bois, un vrai bijou de l’architecture populaire. Certains / les Évêques Valero
  • Pont San Pablo. Le pont de San Pablo est un pont qui traverse la rivière Huécar dans la ville du Cuenca. Il a été construit entre 1533 et 1589 par à l’initiative du chanoine Juan del Pozo originellement dans une pierre. Son but sauver la faucille du Huécar, en communiquant le couvent de Paul Sain et le centre-ville. Ce premier pont s’est effondré, le pont en fer et en bois actuel a été construit en 1902 en conforme à la ligne architectonique du moment. C’est un pont rectiligne, de 60 mètres de flèche, reposant sur les piliers de départ et, au centre, un chandelier en fer. Il fait partie du patrimoine de la ville de Cuenca, c’est l’un des meilleurs lieux car c’est à partir de là que l’on peut observer les Maisons Suspendues.
  • Couvent de San Pablo. Le couvent de San Pablo impressionne par la vue qu’il offre une vue sur la ville de Cuenca depuis l’autre côté du Huécar et communique avec les maisons suspendues à travers le pont du même nom. Construit en 1523 pour l’ordre des Dominicains, il a été restauré comme Hôtel de tourisme et héberge dorénavant les voyageurs.  Ainsi ils peuvent s’éveiller à l’intérieur et avoir une première vue impressionnante du Cuenca où la force de l’homme et celle-là de la nature se complètent dans une carte postale inégalable.
  • Musée d’art abstrait du Cuenca. Le musée d’art abstrait espagnol du Cuenca loge et expose de manière permanente une collection de peintures et les sculptures d’artistes espagnols de la génération abstraite des années 50 et 60, qui ont façonné certaines des tendances abstraites les plus significatives de l’art en Espagne au milieu du XXe siècle. Situé dans les Maisons suspendues de la ville du Cuenca, dans un édifice médiéval très singulier de fins du XVe siècle sur la Faucille du Huécar, une propriété de la municipalité, le musée a fait l’objet de quelques rénovations.
  • Plus d’informations sur le tourisme sur la page web paginèrent web  página web turística de Cuenca.

Gastronomie de la ville

Cuenca est connu grâce à sa gastronomie variée et riche dans laquelle peuvent se trouver autant de douceur, de premiers plats, de plats contondants,  sans oublier la liqueur typique de la ville.

  • Alajú : le dessert typique de Cuenca d’origine arabe avec de l’amande, de miel et de pain à cacheter.
  • Morteruelo : c’est le plat par excellence de la ville, à base de viande de lapin et de différentes épices qui sont mélangées pour obtenir un pâté avec un goût très caractéristique.
  • Ajo arriero : Un plat à base de pommes de terre, d’huile d’olive, d’oeuf dur, de la morue et de l’ail qui se mange froid accompagnée de pain.
  • Zarajo : les boyaux d’agneau enroulés dans des sarments cuisinés au feu de bois, est un vrai mets traditionnel.
  • Resolí : la liqueur typique de Cuenca en base d’anis, café et cannelle, c’est la boisson typique pour accompagner au café.

Lieu pour sortir la nuit:

Pour aller prendre un verre dans la vieille ville, il y a des pubs, des discothèques et des barres de tapas. C’est dans la rue de “copas” de Cuenca que se réunissent tous les étudiants de la ville (autant les espagnoles que les étrangers), la rue se situe sur la “calle Doctor Galíndez”. De plus, nous ne pouvons pas omettre la rue de tapas et de “canions” (boisson et apéritif) situé dans la rue “Calle San Francisco” où se réunir les habitants et les touristes.

Le magasinage à Cuenca:

Dans le centre historique il y a beaucoup de boutiques artisanales pour acheter des cadeaux souvenirs ainsi que le typique alajú  et le resolí  de Cuenca.

La nouvelle zone est particulièrement connue pour la rue Carretería, (qui est) le centre de la nouvelle partie de la ville.

À Cuenca on peut également explorer un grand centre commercial avec de nombreuses boutiques, restaurants et  cinémas, el Mirador, on peut y accéder avec l’autobus (lignes 1, 2, 5, 6 et 7) à partir de n’importe quelle partie de la ville.

Pie Cuenca4